Environnement - Eau - Patrimoine

La Forêt bouge - PACA

Un outil numérique au service de votre forêt

Zonage réglementaire

 

L'importance des espaces faisant l'objet d'un statut de protection (sites classés, NATURA 2000, réserves naturelles ...) témoignent de la qualité générale de l'environnement et des paysages dans les surfaces boisées. La gestion forestière contribue à la préservation de l’environnement, ainsi des réglementations spécifiques y sont associés pour certaines catégories de coupes et de travaux (vérification à l'aide du service "Démarches en lignes" puis "Coupes et travaux").

Protection de la Nature

Le dispositif européen Natura 2000 met en application deux Directives européennes "oiseaux" de 1978 et "habitats" de 1992. Il s’appuie sur la gestion des sites Natura 2000 désignés pour leur intérêt par la présence d’oiseaux, rares ou menacés, et de milieux particuliers abritant des espèces végétales et animales d'intérêt européen.

Pour en savoir plus sur l'incidence de Natura 2000 sur la gestion forestière privée en Paca, cliquer ici.

Réglementation Démarche

Site Natura 2000

Art. L414-1 et suivants et Art. R414-19 du Code de l’Environnement

Évaluation des incidences NATURA 2000 pour tout nouveau boisement et pour toutes les coupes quelles qu'elles soient sauf pour les coupes prévues dans les PSG agréés ou RTG approuvés au titre des articles L122-7 et 8 du Code Forestier.

Consultez le formulaire d'évaluation Natura 2000

Interlocuteur : DDT(M) du département du lieu du projet, DREAL

Espèces protégées

Localiser les espèces protégées dont la présence est avérée sur les parcelles et prendre les mesures nécessaires pour éviter toute incidence significative sur ces espèces lors des coupes et travaux. Consultez la liste des espèces protégées en PACA ainsi que les listes rouges nationale et régionale.

Interlocuteurs : DDT(M), DREAL

D'autres espaces naturels existent (Arrêté de Biotope, Réserves Naturelles, Réserve de Biosphère, Parcs National et Naturel Régional, ...). Plus d'information sur le site de la Direction Régionale de l'Environnement.

Protection de l'Eau

Les travaux et activités forestières réalisés dans le lit majeur et mineur d’un cours d’eau, sa nappe d’accompagnement ou dans une zone humide sont susceptibles de relever d’une autorisation ou d’une déclaration préalable. En fonction des travaux envisagés différentes procédures doivent être envisagées.

Réglementation Démarche
Franchissement de cours d’eau

Faire une déclaration d’intention auprès de la DDT(M) ou de la Mission Interministérielle sur l’Eau (MISE) au moins 3 mois avant de franchir tout cours d’eau. Contacter l’Observatoire Régional Eau et Milieux Aquatiques (OREMA) pour avoir un avis technique.

Protection des zones humides

Se renseigner sur la faisabilité des travaux envisagés auprès de l’OREMA ou la DDT(M). Déclaration de travaux ou demande d’autorisation dans certains cas.

Périmètres de protection des captages d’eau potable

Se renseigner au cas par cas et se conformer aux prescriptions contenues dans la Déclaration d’Utilité Publique (DUP).

Contacter les mairies : ce sont les communes ou les syndicats intercommunaux qui gèrent les captages d’eau. Informations également disponibles auprès de lAgence Régionale de la Santé (ARS).

Protection du patrimoine bâti et paysager

Réglementation Démarche

Espace Boisé Classé (EBC) à conserver au Plan d'occupation des sols (POS) ou Plan Local d'urbanisme (PLU) ou au titre des Espaces naturels sensibles des départements

Art. L113-1 du Code de l'Urbanisme

Coupe autorisée sans formalité : coupe prévue dans un PSG, un RTG ou un CBPS avec programme de coupe ; coupe correspondant aux catégories dispensées d'autorisation par arrêté préfectoral départemental (quand il existe). Les arrêtés existants sont consultables en documents joints.

Autres coupes : Déclaration préalable au Maire (absence de réponse sous 2 mois = accord).

Élément de paysage à protéger, site et secteur à protéger pour des motifs d'ordre écologique au POS ou au PLU

Art. L151-23 du Code de l’Urbanisme

Consulter la Déclaration préalable au Maire.

Site classé (Loi du 2 mai 1930)

Art. L341.1 et suivant du Code de l'Environnement

Coupe autorisée sans formalité : coupe prévue dans un PSG agréé selon les dispositions des articles L122-7 et 8 du Code forestier et coupe d'amélioration prélevant au plus 30 % du volume (sans  impact sur le paysage).

Autres coupes : demande d'autorisation ministérielle ou préfectorale à adresser à la DREAL (6 mois à partir de la réception du dossier complet)

Site inscrit (Loi du 2 mai 1930)

Art. L341.1 et suivant du Code de l’Environnement

Coupe autorisée sans formalité : coupe prévue dans un PSG agréé selon les dispositions des articles L122-7 et 8 du Code forestier et coupe relevant des travaux d'exploitation courante, soit les coupes d'amélioration prélevant au plus 30 % du volume  et les coupes sans  impact sur le paysage

Autres coupes : déclaration préalable au préfet du département et accord au terme des 4 mois d'instruction.

Site patrimonial remarquable (ex AMVAP et ZPPAUP)

Monuments historiques (MH) (Loi du 31 décembre 1913)

Art. L621-1 et suivants et Art. L642-1 du Code du Patrimoine

Coupe située sur/dans :

  • le champ de visibilité (souvent 500 m) d'un MH ou d'un Site patrimonial remarquable : demande d'autorisation au préfet de département (UDAP). Absence de réponse sous 40 jours = refus.
  • une parcelle boisée inscrite à l'inventaire supplémentaire des MH : déclaration préalable au préfet de région (DRAC) 4 mois avant les travaux.
  • une parcelle boisée classée MH : demande d'autorisation au préfet de région (DRAC). Absence de réponse = refus.
Fichiers 
Fichier attachéTaille
Icône PDF 04_ap_coupesebc.pdf659.2 Ko
Icône PDF 13_ap_coupesebc.pdf117.18 Ko
Icône PDF 83_ap_coupesebc.pdf1.65 Mo
Icône PDF 84_ap_coupesebc.pdf444.7 Ko